Questions? +1 (202) 335-3939 Login
Trusted News Since 1995
A service for mining industry professionals · Monday, May 20, 2024 · 713,009,744 Articles · 3+ Million Readers

Aya Or & Argent annonce ses résultats du T1-2024 et maintient ses prévisions; expansion en cours à Zgounder

/EIN News/ -- MONTRÉAL, 15 mai 2024 (GLOBE NEWSWIRE) -- Aya Or & Argent Inc. (TSX : AYA, OTCQX : AYASF) (« Aya » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer ses résultats financiers et opérationnels intermédiaires pour le premier trimestre terminé le 31 mars 2024. Tous les montants sont en dollars américains à moins d’indication contraire. 

  • Faits saillants du T1-2024
    • Opérationnels et financiers :
      • Production de 366 362 onces (« oz ») d’argent, en raison de l’extraction de minerai à plus basse teneur dans les gradins supérieurs de la fosse et les extensions des chantiers souterrains, ainsi que de la séquence d’exploitation souterraine.
      • Minerai traité en hausse à 81 331 tonnes (« t ») au T1-2024, pour une progression de 12 % comparativement au T1-2023.
      • 106 880 t de minerai extrait durant le trimestre pour une moyenne de 1 175 tonnes par jour (« t/j »).
      • Revenus de 5,1 M$, en baisse de 51 % comparativement au T1-2023, en raison d’un accroissement temporaire des stocks de concentré d’argent et du traitement de minerai à plus basse teneur.
      • Stocks de concentré totalisant 157 457 oz d’argent d’une juste valeur d’environ 3,5 M$ au 31 mars 2024.
      • Coût par once d’argent vendue de 20,31 $ au T1-2024 (1).
      • Clôture d’un financement public par voie de prise ferme pour un produit brut d’environ 57,3 M$.
      • Prélèvement d’une troisième tranche sur le prêt de la BERD d’une valeur de 25 M$, pour un total de 85 M$ jusqu’à maintenant.
      • Situation financière solide, avec 111 M$ en trésorerie, en équivalents de trésorerie et en liquidités soumises à des restrictions au 31 mars 2024, comparativement à 70,3 M$ au 31 décembre 2023 (2).
      • Les prévisions pour 2024 restent inchangées.
    • Expansion, développement et exploration :
      • L’expansion de la mine Zgounder progresse en respect de l’échéancier vers la mise en service au T2-2024, avec un taux d’achèvement à 89 %.
      • Réalisation de 8 710 mètres (« m ») de forage au diamant à Zgounder.
      • Réalisation de 2 998 m de forage au diamant à Zgounder Régional.
      • Avancement du développement à Boumadine avec 15 027 m de forage au diamant et l’acquisition de six permis.
      • Lancement de levés géophysiques aéroportés électromagnétiques sur les propriétés Boumadine et Tirzzit au moyen de la technologie MobileMT d’Expert Geophysics.
    • Environnement, société et gouvernance (« ESG ») :
      • Avancement de la construction de la ligne de transmission de 90 kilomètres (« km ») à Zgounder en vue de la mise en œuvre de l’accord d’achat d’énergie renouvelable.
      • 2 946 heures de formation en santé et sécurité dispensées durant le trimestre et lancement d’un nouveau programme de « dialogue de sécurité ».
    • Derniers développements :
      • Le 16 avril 2024, la Société a annoncé une mise à jour de l’estimation des ressources minérales conforme au Règlement 43-101 pour son projet Boumadine, intégrant les résultats de forage de 2018 à 2023.
        • Ressources minérales indiquées de 2,0 Mt à 113 g/t Ag, 2,51 g/t Au, 4,32 % Zn et 1,07 % Pb pour un total estimé à 7,4 Moz d’Ag, 165 koz d’Au, 88 kt de Zn et 22 kt de Pb.
        • Ressources minérales présumées de 23,6 Mt à 85 g/t Ag, 2,62 g/t Au, 2,32 % Zn et 0,84 % Pb pour un total estimé à 64,7 Moz d’Ag, 1,98 Moz d’Au, 546 kt de Zn et 198 kt de Pb.

« Nous avons commencé l’année 2024 avec une solide performance, qui nous procure une bonne marge de manœuvre pour atteindre les objectifs de notre stratégie de croissance et réaliser nos prévisions pour l’année », a déclaré Benoit La Salle, président et chef de la direction. « Nous avons fait d’importants progrès à Zgounder au cours du trimestre. L’expansion est achevée à 89 %, en respect des budgets et de l’échéancier, en vue de commencer la mise en service au T2. Au niveau des opérations, nous avons bâti des stocks avec l’extraction de minerai à plus basse teneur dans la fosse afin d’accéder aux zones à plus haute teneur, en plus d’extraire les extensions à plus basse teneur des chantiers souterrains qui avaient été identifiées au-delà de nos ressources modélisées. Zgounder a aussi livré des résultats de forage à haute teneur au contact avec le granite, qui continue d’être une source de minéralisation.

« En parallèle, nous avons annoncé une augmentation importante des ressources mises à jour à Boumadine; nous avons depuis augmenté son étendue à 5 kilomètres et avons acquis 7 permis de plus. Avec 111 millions de dollars en trésorerie et en liquidités soumises à des restrictions à la fin du trimestre, nous demeurons pleinement financés pour mener à terme l’expansion minière ainsi que nos programmes d’exploration agressifs. Nous nous attendons à ce que 2024 soit une année excitante pour l’équipe d’exploration alors que nous travaillons pour livrer les résultats prévus dans le cadre de l’expansion et de nos prévisions pour l’année. »

Faits saillants opérationnels et financiers du T1-2024 (en milliers de dollars)

  Périodes de trois mois terminées
les 31 mars
 
Mesures de performance clés 2024   2023   Variation  
Opérationnelles      
Minerai extrait (tonnes) 106 880   80 902   32%  
Teneur moyenne extraite (g/t Ag) 159   223   (29%)  
Minerai traité (tonnes) 81 331   72 737   12%  
Teneur moyenne traitée (g/t Ag) 173   235   (26%)  
Récupération à l’usinage combinée (%) 81,8%   87,1%   (5,3%)  
Argent produit sous forme de lingots (oz) 111 497   168 648   (34%)  
Argent produit sous forme de concentré (oz) 254 865   306 165   (17%)  
Total de l’argent produit (oz) 366 362   474 813   (23 %)  
Argent vendu sous forme de lingots (oz) 108 604   149 915   (28%)  
Argent vendu sous forme de concentré (oz) 129 662   358 289   (64%)  
Total des ventes d’argent (oz) 238 266   508 204   (53 %)  
Prix moyen réalisé net par once d’argent ($/oz) 21,31   20,55   4%  
Coût comptant par once d’argent vendue (3) 20,31   14,56   39%  


Financières
   
Revenus 5 077   10 443   (51%)  
Coût des ventes 4 741   8 360   (43%)  
Marge brute 336   2 083   (84%)  
Perte d’exploitation (2 869)   (85)   3 275 %  
(Perte nette) résultat net (2 592)   1 060   (345%)  
Flux de trésorerie d’exploitation (10 236)   4 063   (352%)  
Trésorerie et liquidités soumises à des restrictions (4) 111 048   90 999   22%  
Total des actifs 395 586   226 708   74%  
Total des passifs financiers non courants 82 109   -   100%  
Actionnaires    
(Perte) résultat par action – de base (0,02)   0,01   N  
(Perte) résultat par action – dilué (e) (0,02)   0,01   N  


Survol des opérations du T1-2024

Au T1-2024, 22 229 tonnes de minerai ont été extraites de la fosse à ciel ouvert. Comme prévu, les premiers gradins de la fosse étaient oxydés et à plus basse teneur, et leur extraction a permis d’exposer des zones à plus haute teneur. Conformément à la séquence d’exploitation minière, les zones à plus haute teneur sont exploitées en même temps que les zones actuelles, ce qui se traduira par une teneur moyenne plus élevée en provenance de la fosse jusqu’à la fin de l’année. Durant le trimestre, le minerai a été extrait de la fosse à un ratio de découverture moyen de 18, qui devrait diminuer à 13 pour l’année. Les opérations minières dans la fosse à ciel ouvert sont effectuées par un entrepreneur minier. Jusqu’à maintenant, le rendement de l’entrepreneur et les coûts associés à l’exploitation dans la fosse sont conformes au plan minier.

L’équipe minière souterraine a travaillé dans les galeries de minerai, définissant de futurs chantiers souterrains et améliorant les anciens chantiers pour les rendre sécuritaires pour les opérations au cours du trimestre. L’équipe a suivi les méthodes d’abattage standards de la Société pour atteindre un fort taux de récupération du minerai. Plusieurs chantiers historiques à haute teneur sont en voie d’être complétés avec des extensions à plus basse teneur, avant que les chantiers ne soient remblayés avec du remblai rocheux cimenté. La combinaison de ces activités s’est soldée par l’extraction de minerai à plus basse teneur au T4-2023 et au T1-2024. Le taux moyen d’extraction minière global pour le trimestre était de 1 175 t/j, pour un total de 106 880 t de minerai extraites au cours du trimestre. Dans l’ensemble, les stocks de minerai s’élevaient à 275 663 t au 31 mars 2024. Comme prévu, le taux d’investissement en développement minier a été réduit afin de mettre l’accent sur les galeries de minerai. Un total de 579 m de développement latéral a été complété au cours du trimestre.

Au T2, six chantiers seront en activité et d’autres seront ajoutés au courant de l’année. D’autres chantiers sont en voie d’être définis et la restauration des chantiers historiques se poursuit. L’équipe s’attend à atteindre des chantiers à teneur plus élevée au cours des trimestres à venir à mesure que les corps minéralisés verticaux, connus et définis deviendront accessibles à partir du niveau 1925.

Au T1-2024, 81 331 t de minerai ont été traitées. La disponibilité totale de l’usine pour le trimestre était de 96,3 %. La teneur d’alimentation à l’usine était de 173 g/t Ag, et la récupération moyenne était de 81,8 %. Le taux de récupération plus bas reflète le traitement de minerai oxydé en provenance des premiers gradins de la fosse. La récupération reviendra aux niveaux historiques lorsque le minerai oxydé de surface aura été consommé et que l’extraction dans la fosse progressera vers le minerai de roche fraîche. Dans la nouvelle usine, les taux de récupération pour le minerai oxydé et le minerai frais devraient être équivalents. Une production totale de 366 362 oz a été réalisée pour le trimestre.

Le taux d’extraction minière, la teneur et le taux de récupération à l’usinage du T1-2024 ont été pris en compte pour établir les prévisions pour 2024.

Expansion à Zgounder

À la fin du T1-2024, la construction de l’usine et des infrastructures en surface se poursuivait en respect des budgets prévus. Dans l’ensemble, le projet d’expansion était achevé à 89 %, comparativement à 80 % à la fin du quatrième trimestre.

  • Expansion de la mine entièrement financée progressant vers le début de la mise en service au T2-2024.
  • Installations de stockage des résidus miniers et de l’eau achevées.
  • Usine de traitement achevée à environ 87 %.
  • Infrastructures électriques achevées à 90 %.
  • Développement souterrain de 9 031 m achevé, soit 94 % du programme de développement latéral initial.
  • Environ 83 % du développement vertical achevé.
  • Production en cours dans la fosse avec 103 449 t empilées.
  • Expansion en voie d’être menée à terme en respectant l’estimation des dépenses d’investissement.

Figure 1 – Achèvement des nouvelles cuves de cyanuration à Zgounder

Figure 1

Programmes d’exploration 2024

  • Zgounder

Au T1-2024, la Société a maintenu l’accent sur la définition de minéralisation en profondeur, avec sept foreuses souterraines et une foreuse en surface qui ont réalisé un total de 8 710 m de forage au diamant sur le permis minier Zgounder. Un total de 15 000 m de forage d’exploration est prévu sur le permis minier Zgounder en 2024, en suivi des cibles souterraines générées dans le cadre du programme de 2023.

Les résultats préliminaires du trimestre continuent de confirmer la présence de minéralisation à haute teneur en argent près du contact avec le granite. En particulier, les sondages ZG-SF-23-084 et ZG-SF-23-092, encaissés dans la rhyolite qui était auparavant considérée stérile, ouvrent un nouveau secteur à l’exploration.

  • Zgounder Régional

Un programme de forage de 10 000 m a été établi pour Zgounder Régional en 2024, dans le but de trouver de la minéralisation similaire à celle à proximité du permis minier. Deux foreuses de surface ont été mobilisées au cours du trimestre et ont réalisé un total de 2 998 m de forage sur des cibles à Zgounder Est et Zgounder Sud, adjacentes à la mine. Les résultats restent à venir.

  • Boumadine

Tout au long de 2024, la Société prévoit mobiliser sept foreuses pour compléter un programme de 120 000 m de forage à Boumadine. La moitié du programme testera la continuité du corridor connu et servira au forage intercalaire. L’autre 50 % servira à tester des cibles géologiques générées lors des travaux de 2023 et sera éclairé par les résultats des levés hyperspectral et géophysique à haute résolution en cours.

Au premier trimestre, la Société a complété 15 027 m de forage au diamant à Boumadine en vue d’explorer les extensions latérales et tester de nouvelles cibles. Les résultats ont confirmé la présence de zones minéralisées à haute teneur dans les parties au centre et au nord du corridor principal, avec le sondage BOU-DD23-180 qui a recoupé 1 039 g/t d’éq.Ag sur 23,5 m (6,41 g/t Au, 116 g/t Ag, 4,7 % Zn, 0,6 % Pb et 0,4 % Cu).

À la fin du premier trimestre, la Société avait acquis six nouveaux permis d’exploration à proximité du corridor principal à Boumadine. Ces ajouts permettent d’agrandir la position de terrain à Boumadine à 141,4 kilomètres carrés, soit 346 % de plus qu’à la fin de 2023.

Un levé géophysique aéroporté de type MobileMT totalisant 6 515 kilomètres linéaires a été réalisé pour couvrir notre position de terrain à Boumadine, incluant les nouveaux permis, au premier trimestre, dans le but d’y définir des cibles de forage en profondeur.
        
Résultats et conférence téléphonique du T1-2024

La direction tiendra une conférence téléphonique aujourd’hui, le mercredi 15 mai 2024 à 10 h 00 HAE pour discuter des résultats financiers et opérationnels du T1-2024.

Accès à la webdiffusion : https://edge.media-server.com/mmc/p/krs2wcnf/

Instructions pour obtenir les numéros de téléphone à composer pour accéder à la conférence téléphonique :

  1. Toutes les parties doivent s’inscrire à l’aide du lien ci-dessous pour participer à la conférence téléphonique.
  2. Inscrivez-vous en cliquant https://register.vevent.com/register/BIdb50bb18cbe144dba57e964fae5acbb6 et en remplissant le formulaire d’inscription en ligne.
  3. Après votre inscription, vous recevrez les numéros de téléphone et le NIP à entrer au moment de l’appel.

La webdiffusion en direct sera archivée et sera disponible pour visionnement ultérieur. Les diapositives de présentation qui accompagneront la conférence téléphonique seront également disponibles sur le site Web d’Aya.

À propos d’Aya Or & Argent Inc.

Aya Or & Argent Inc. est un producteur d’argent canadien en pleine croissance qui exerce ses activités au Royaume du Maroc.

Aya est la seule société minière purement argentifère cotée à la Bourse de Toronto. Elle exploite la mine d’argent Zgounder à forte teneur et explore ses propriétés situées le long de l’Accident Sud-Atlasique à fort potentiel, dont plusieurs renferment d’anciennes mines productrices et des ressources historiques. En plus de ses actifs miniers marocains, Aya détient aussi le projet aurifère Tijirit situé en Mauritanie, qui avance à l’étape de l’étude de faisabilité.

L’équipe de direction d’Aya a pour objectif de maximiser la valeur pour ses actionnaires en ancrant la durabilité au cœur de ses opérations, de sa gouvernance et de ses plans de croissance financière.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site Web d’Aya à l’adresse www.ayagoldsilver.com.

Vous pouvez aussi communiquer avec l’une des personnes suivantes :

Benoit La Salle, FCPA, MBA
Président et chef de la direction
Benoit.lasalle@ayagoldsilver.com
Alex Ball
Vice-président, Expansion de l’entreprise et Relations avec les investisseurs
alex.ball@ayagoldsilver.com
   

Les renseignements techniques portant sur les propriétés Zgounder, Zgounder Régional et Boumadine ont été révisés et approuvés par David Lalonde, B. Sc., directeur de l’exploration, désigné comme personne qualifiée aux fins du Règlement 43-101.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme certains énoncés qui constituent de l’information prospective au sens attribué à ce terme par les lois sur les valeurs mobilières applicables (« énoncés prospectifs »), qui reflètent les attentes de la direction quant à la croissance future et aux perspectives d’affaires d’Aya (incluant les délais et le développement de nouveaux gisements et le succès des activités d’exploration) et d’autres opportunités. Dans la mesure du possible, des termes comme « stratégie », « prévisions », « progression », « s’attendre à », « confirmer », « potentiel », « attendons », « continuent », « objectif », « augmenter l’étendue », et d’autres expressions similaires ou des énoncés à l’effet que certaines actions, certains événements ou résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se réaliseront », « auront lieu » ou seront « vraisemblablement » mis en œuvre ou atteints, ont été utilisés pour identifier l’information prospective. Les énoncés prospectifs spécifiques au présent communiqué comprennent, sans s’y limiter, des énoncés et de l’information à propos du potentiel d’exploration et de développement de Zgounder, en particulier la nature du gisement au contact avec le granite et la continuité des extensions en profondeur dans l’axe de plongée, la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales mesurées et indiquées et les futures possibilités d’améliorer le développement à Zgounder, incluant la possible expansion des ressources minérales en profondeur. Bien que l’information prospective contenue dans le présent communiqué reflète les opinions actuelles de la direction en fonction des renseignements dont elle dispose actuellement et en fonction de ce qui, de l’avis de la direction, constitue des hypothèses raisonnables, Aya n’a pas la certitude que les résultats réels seront conformes à cette information prospective. Les énoncés prospectifs sont fondés sur des hypothèses, des opinions et des analyses faites par la direction en tenant compte de son expérience, de la conjoncture actuelle et de ses attentes quant aux futurs développements que la direction croit raisonnables et pertinents mais qui pourraient s’avérer inexacts. Ces hypothèses comprennent, entre autres, la capacité d’obtenir toutes les approbations gouvernementales requises, l’obtention des permis règlementaires pour les travaux sur le site, pour l’importation de biens et de machinerie et des permis d’emploi, l’exactitude des estimations de réserves minérales et de ressources minérales (incluant, sans s’y limiter, les estimations de tonnage et de teneur du minerai), le prix de l’argent, le prix de l’or, les taux de change, les coûts du carburant et de l’électricité, la conjoncture économique future, les estimations futures des flux de trésorerie disponibles anticipés, et les pistes d’action. Aya met en garde le lecteur de ne pas accorder d’importance indue aux énoncés prospectifs.

Les risques et les incertitudes qui pourraient affecter les énoncés prospectifs comprennent notamment : les risques inhérents à l’exploration et au développement de propriétés minières, incluant les approbations gouvernementales et l’obtention des permis, l’évolution de la conjoncture économique, les variations mondiales des prix pour l’argent, pour l’or et d’autres intrants importants, les changements apportés aux plans miniers (incluant, sans s’y limiter, le débit de traitement et les taux de récupération étant affectés par les caractéristiques métallurgiques) et d’autres facteurs, comme des retards dans l’exécution des projets, dont plusieurs échappent au contrôle d’Aya, ainsi que d’autres risques et incertitudes qui sont plus amplement décrits dans la notice annuelle 2023 d’Aya datée du 28 mars 2024 et dans les autres documents d’Aya déposés auprès des autorités règlementaires en valeurs mobilières, lesquels sont disponibles sur SEDAR+ à l’adresse www.sedarplus.ca. Aya n’assume aucune obligation d’actualiser les énoncés prospectifs si les hypothèses relatives à ces plans, estimations, projections, opinions et avis devaient changer. Rien dans le présent document ne devrait être considéré comme étant une offre de vente ou une sollicitation d’achat ou de vente de titres d’Aya. Toute référence à Aya inclut aussi ses filiales, à moins que le contexte ne s’y prête pas.

Une photo accompagnant ce communiqué est disponible au : https://www.globenewswire.com/NewsRoom/AttachmentNg/7d7a3249-7344-404b-9d17-c917f680f9e5/fr

 


(1) La Société présente des mesures non conformes aux PCGR, notamment le coût comptant par once d’argent et les liquidités disponibles, qui sont couramment utilisées dans l’industrie minière comme point de référence pour la performance, mais qui n’ont pas de sens normalisé et les méthodes employées par la Société pour calculer ces mesures pourraient être différentes des méthodes employées par d’autres sociétés utilisant des mesures similaires. Se reporter à la rubrique « Mesures non conformes aux PCGR » à la page 23 du rapport de gestion du T1-2024 de la Société pour un rapprochement des mesures conformes et non conformes aux PCGR.
(2) Mesures non conformes aux PCGR, se composant de 90,5 M$ de trésorerie et d’équivalents de trésorerie et de 20,5 M$ de liquidités soumises à des restrictions (soldes de 49,8 M$ et de 20,5 M$, respectivement, au 31 décembre 2023).

(3) Voir la note (1) au bas de la page 1.
(4) Voir la note (2) au bas de la page 1.  

 


Primary Logo

Figure 1-

Achèvement des nouvelles cuves de cyanuration à Zgounder
Powered by EIN News
Distribution channels: Business & Economy, Mining Industry ...


EIN Presswire does not exercise editorial control over third-party content provided, uploaded, published, or distributed by users of EIN Presswire. We are a distributor, not a publisher, of 3rd party content. Such content may contain the views, opinions, statements, offers, and other material of the respective users, suppliers, participants, or authors.

Submit your press release